Andrea Cozzolino, membre du Parlement européen, soutient l’initiative européenne pour le pluralisme des médias, qu’il définit comme un «outil fondamental pour la construction d’une Europe fondée sur la démocratie, la participation, la cohésion et la transparence dans la vie publique. »

Voici ci-dessous sa déclaration, publié par le quotidien italien « L’Unità »:

Monsieur le Directeur,
J’adhère également avec conviction à la campagne européenne pour le pluralisme des médias. Je remercie tous les promoteurs de cette initiative, et tout spécialement le professeur Roberto Mastroianni de l’Université de Naples “Federico II”, qui souhaitait utiliser le nouvel  instrument introduit cette année par l’Union européenne pour cette campagne. C’est une manière de sensibiliser l’opinion publique à la nécessité d’une bataille fondamentale pour la construction d’une Europe fondée sur la démocratie, la participation, la cohésion et la transparence dans la vie publique. Une information libre, indépendante, autonome et fortement pluraliste est une condition indispensable pour atteindre ces objectifs. C’est encore plus vrai en Italie, où le pluralisme inachevé du système d’information a pesé négativement dans l’histoire des vingt dernières années. Pour cette raison également, la campagne pour le pluralisme des médias nous concerne directement et nous intéresse beaucoup.

Cordialement,

 Andrea Cozzolino

Traduit par: Laura Visan